23 juillet 2006

J’écoute five leaves left de Nick Drake

et bien évidemment, tout le monde trouve ça au mieux chiant, au pire suicidaire    alors que ce chef d’œuvre absolu brille, scintille comme une beauté évidente et douce, fatiguée par les automnes. Confondre douceur avec neurasthénie, mélancolie avec suicide. comment fuir le plus possible le contemplatif       avec la peur qu’il vous rappelle la vacuité de notre existence pisseuse. Tout cela me fait repenser à de vagues connaissances qui ont vite fait de vous oublier     ... [Lire la suite]
Posté par derrick à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2006

Mes colocs ont une vie sentimentale dissolue

Heureusement, ça m’occupe. Je ne sais pas si on peut me qualifier de colocataire idéal, sachant qu’une de mes occupations favorites est de lire le courrier intime de mes voisins de chambrée et de colporter leurs mésaventures sexuelles et sentimentales. Kartofeln, nouvelle et provisoire occupante de la deuxième chambre à droite dans le couloir en rentrant, a la ferme attention de ne pas retourner dans ses mornes contrées outre ligne Maginot sans avoir goûté à l’arrogance toute française d’un dragueur... [Lire la suite]
Posté par derrick à 12:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]